La vallée des baleines

2008

 

Lever 6 heures. Départ à 6h30 avec un jeune homme en gallabeya vert clair, conducteur d’une voiture déjà usée à force de servir de 4×4.

La route est déserte. On longe les grands lacs de Wadi Rayan sans s’arrêter. Mieux vaut marcher pendant qu’il fait encore frais. Quelques kilomètres plus loin, sur la droite, on bifurque sur une piste bien signalée avec une belle pancarte en bois indiquant Wadi El Hitan, la vallée des baleines.

Peu à peu, le paysage prend du relief. La vallée est creusée dans le lit d’un vaste plateau érodé. Il y a quarante millions d’années, il y avait là une mer appelée Thethys, prolongement de la Méditerranée, avec ses baleines, ses lions et tortues de mer, ses requins et quantité d’animaux marins dont on retrouve des fossiles tous les trente mètres. L’entrée du parc est déserte. Nous sommes seuls, les gens ici ne sont pas matinaux. Les gardes ne sont pas à leur poste quand on commence notre tournée des baleines.

Enfin un vrai circuit de parc naturel, avec étapes à l’ombre d’abris en terre séchée, parfaitement intégrés dans le paysage. Pas de sacs plastiques à l’horizon, le site est encore trop récent, si l’on peut dire.

Des roches en forme de champignons dévoilent les différentes époques par couches colorées d’ocres et de gris. Ossements, mangrove fossilisée, tortues, et différentes espèces de baleines laissés à l’emplacement où ils ont été découverts, encerclés de galets en guise de protection symbolique, comme un pour un jeu d’enfant. Le sentier, également balisé de cailloux et de sphères en terre cuite, me rappelle les circuits qu’on traçait dans le jardin, mon frère et moi, pour jouer aux petites voitures.

 

  

Le site a été aménagé grâce à la coopération de nombreuses organisations, UNESCO, IUCN, PNUD, etc. Ce qui est surprenant, c’est l’absence totale de surveillance dont tout visiteur indélicat pourrait profiter. Suffit de suivre les flèches pour s’approvisionner en fossiles vieux de 40 millions d’années. D’ailleurs, à Wadi Rayan, un type nous proposera des dents de requin sorties d’une bourse de toile.

  

Après trois heures de marche dans un paysage digne de Monument Valley, nous rejoignons l’abri principal, à l’entrée du site. Le personnel s’est aménagé un petit coin par terre pour boire le thé et fumer la chicha. Ils sont bien dans leurs gallabeyas aérées, au milieu d’un silence minéral. La lenteur et la pureté du désert. Seul élément d’agitation, un fennec venu se ravitailler à l’heure du thé. Il a une belle queue d’écureuil et une truffe mi chien mi chat. Quand il s’est rassasié de nos bouts de biscuits, il repart dans son désert.

 

Au retour, on s’arrête voir les fameuses cascades du Wadi Rayan, vaste plaine où se sont formés deux immenses lacs, déversoirs du lac Qarun, au milieu du désert. Superbe paysage, surtout le matin et au coucher du soleil. Là, en milieu de journée, c’est le rendez-vous des familles du Fayoum qui viennent pique-niquer et se rafraîchir. Difficile de se baigner incognito, ou alors toute habillée, comme les dames font ici.

Je parviens quand même à prendre une douche sous la cascade, à un moment où il n’y a personne. Pour la baignade, il aurait fallu s’arrêter plus loin, là où pointent deux promontoires couleur sable en bordure du lac.

 Merci Tarek pour la photo!

Publicités

2 Réponses to “La vallée des baleines”

  1. josiane said

    superbe !de l’autre coté du lac karum il y a aussi le desert des boules avec aussi pleins de fossiles sur le bord de la nouvelle route !
    dommage tu ne le verra pas !

  2. josiane said

    merci pour le repas et en esperant que nos routes se re-croiseront

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :