Chichas et tables à thé

2009

chichathechaises1J’aime voyager léger. A part des foulards et quelques poteries du Fayoum, je n’ai pas acheté grand chose. Il y a pourtant deux objets que je voudrais rapporter en France : un cageot, trop fragile pour être mis en soute, trop encombrant comme bagage à main. Quoique qu’avec Egyptair, ai-je entendu dire, tout est possible.

Le deuxième objet, c’est une de ces tables, disons plutôt tablettes, en fer forgé, juchées sur quatre pieds graciles, sur lesquelles on pose le verre de thé et le verre d’eau, compagnons indispensables de la chicha. J’ai déjà la chicha, car la table sans la chicha serait orpheline. Elles se déplacent ensemble, d’un bout à l’autre du café, d’un bout à l’autre du trottoir, ou de la rue entière, qui sert de terrasse. Table nomade, légère, discrète, si discrète, au milieu des chaises en bois vernis qui attrapent la lumière, qu’elle échappe aux regards. Rien en elle qui pose ou qui pèse. Ni gravure ni décoration, rien qu’un carré de fer blanc de la taille d’un mouchoir. Pourvu que chaises en bois et tables en fer ne disparaissent pas au profit des hideuses chaises de jardin en plastique qui envahissent déjà bien des cafés !

 mounirachicha1

7 Réponses vers “Chichas et tables à thé”

  1. ludo said

    Je partage ton amour du cageot, j’en ai ramené un en soute sans problème, dans mon sac de voyage et bourré de vétements. Plus dur pour la table (moi c’est une chaise en palmier que je veux, dur aussi)

  2. josiane said

    mais oui avec egyptair tu peux tout rapporter !encore faudrait’il que tu revienne au pays !

  3. Stéphane said

    Nadine Gordimer dans The Pick-up explique pourquoi le remplacement des bassines d’étain par des bacs rouges en plastique (et des tables de bois par du mobilier de jardin)est choix non pas dicté par le gout mais par le misère.
    Pour ma part j’ai souvent vu les cageots servir de table mais le comble de la misère c’est lorsque ces cageots deviennent de plastique.

  4. Stéphane said

    PS : Evidement je ne dirai rien de sur l’amour des cageots.
    Cela dit ramener un cageot d’Egypte pour lui faire des cajeoleries sur ses genoux d’egyptair …

  5. Catherine said

    On peut avoir une photo de cageot, histoire de voir a quoi ca ressemble ?
    Presque tout est possible avec Egypt Air. Comme voyager avec 60 kilos de bagage en soute sur un billet qui annonce une limite de 20.

  6. bsaouter said

    J’ai écrit récemment un article intitulé « Eloge du cageot », avec des photos de cageots…

  7. Amiina said

    Ah…! les cageots ! Je rêve d’en rapporter ici, à Paris!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :