Les invitations pleuvaient ce jour-là au Centre français de culture et de coopération, allez savoir pourquoi. Celle-ci se présente sous la forme d’un beau carton noir intitulé « L’opéra sonore », à l’occasion du lancement de la présidence française de l’Union européenne. Tous les invités sont sur leur trente et un, et les amuse-gueule circulent,

Lire le reste de cette entrée »

Publicités