patio2

Un jour, dans le patio du Centre culturel, je me suis assise à une table où mangeaient quelques collègues. En face de moi, en bout de table, un inconnu. C’était Alaa El Aswany. J’avais cherché l’immeuble Yacoubian autour de Talaat Harb sans le trouver. J’avais même visité un appartement minuscule et très sombre, dans l’immeuble de Garden City où il a son cabinet de dentiste. Le simsar Ahmed me l’a fait remarquer du bout des lèvres, au cas où la proximité d’un auteur connu me déciderait à prendre l’appartement. Lire le reste de cette entrée »