Depuis la mort de Soeur Emmanuelle, la semaine dernière, il y a eu beaucoup d’articles, beaucoup d’hommages et de témoignages. Je ne saurais en dire davantage, et je n’ai pas, comme Nagui, la chance de l’avoir rencontrée. Mais si je devais retenir un seul mot de cette petite bonne femme à la voix de fillette, ce serait la Joie. Cette joie qu’elle a ressentie quand, à l’âge de 62 ans, elle est arrivée chez les zaballin : Lire le reste de cette entrée »