On l’appelle en arabe la « mer blanche du milieu » البحر الأبيض المتوسط et je ne savais pas pourquoi avant l’été dernier. Nous étions hébergées dans un de ces « resorts » qui colonisent le littoral, interdisant tout accès non autorisé à la plage. Après avoir nagé dans l’une des immenses piscines désertes qui jalonnent les pâtés d’immeubles à trois ou quatre étages, on décide de marcher jusqu’à la mer. Caillebotis et parasols pliés, ambiance fin de vacances. La mer est turquoise et blanc crème. Lire la suite »

 

Le Nouveau Caire, ville nouvelle surgie du désert, à cinquante kilomètres à l’est du Caire. Une ville sans passé, à l’avenir incertain. Pour l’instant, c’est un vaste mélange de sable remué, de béton gris et de brique rouge, qui s’étale autour de futurs quartiers résidentiels singulièrement dépourvus de cette vie grouillante du vieux Caire. Lire la suite »