EGypteDerviches

Derviche tourneur : religieux musulman qui effectue des danses rituelles tourbillonnantes. Dictionnaire encyclopédique Hachette

J’aime assez l’adjectif tourbillonnant, pied de nez impertinent à la rigueur du verbe effectuer. Je m’imagine, m’adressant à un « religieux musulman » : Voudriez-vous, je vous prie, m’effectuer une danse tourbillonnante ?  Lire le reste de cette entrée »

Publicités

patio2

Un jour, dans le patio du Centre culturel, je me suis assise à une table où mangeaient quelques collègues. En face de moi, en bout de table, un inconnu. C’était Alaa El Aswany. J’avais cherché l’immeuble Yacoubian autour de Talaat Harb sans le trouver. J’avais même visité un appartement minuscule et très sombre, dans l’immeuble de Garden City où il a son cabinet de dentiste. Le simsar Ahmed me l’a fait remarquer du bout des lèvres, au cas où la proximité d’un auteur connu me déciderait à prendre l’appartement. Lire le reste de cette entrée »

Retour sur une semaine de vibrations : du 9 au 11 mars, le personnel des services de l’Ambassade, du Consulat et du CFCC se sont mis en grève pour protester contre le licenciement de leurs collègues. A contrecoeur, mal préparés à mener ce genre d’action, avec l’angoisse de voir la police s’en mêler.

Lire le reste de cette entrée »

Valère Novarina, un grand type carré à la chevelure blanche, était présent à la séance d’inauguration d’un programme de traduction en arabe de textes dramatiques français. Valère Novarina est un grand nom du théâtre français. Mais le public égyptien n’est pas obligé de le savoir.

Lire le reste de cette entrée »

Les invitations pleuvaient ce jour-là au Centre français de culture et de coopération, allez savoir pourquoi. Celle-ci se présente sous la forme d’un beau carton noir intitulé « L’opéra sonore », à l’occasion du lancement de la présidence française de l’Union européenne. Tous les invités sont sur leur trente et un, et les amuse-gueule circulent,

Lire le reste de cette entrée »