Jeanne est une belle jeune femme de 32 ans, parfaitement trilingue, titulaire d’un Master en sciences politiques, d’un diplôme en ressources humaines et de formations complémentaires en France. Employée comme secrétaire dans une structure française au Caire, elle est payée 5500 livres par mois, soit un « bon » salaire égyptien autour de 800 euros. Elle est passée, en sept ans, d’un poste à l’autre et se voit stagner professionnellement. Lire la suite »

       monasteresfresque.jpg   

A quatre-vingt-dix kilomètres au Nord-ouest du Caire, existe une région désertique un peu mystérieuse, appelée Wadi Natrum, la vallée du natron, parce que ses lacs salés fournissaient à l’Egypte antique le natron, carbonate de sodium à fort pouvoir déshydratant, dont les corps destinés à la momification étaient recouverts pendant quarante jours.

Lire la suite »