Onze heures du soir. Au check point de la route du désert, en direction du Caire, un policier arrête toutes les voitures. Amr lui tend les papiers. Une discussion s’engage, à laquelle je ne comprends pas grand-chose. Quelques minutes plus tard, on repart. Je demande à Amr :

–          Qu’est-ce qu’il disait ?

–          Que mes garde-boue n’étaient pas règlementaires.

–          Et qu’est-ce que tu lui as répondu ? Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Recherche d’un appartement avec une collègue nouvellement arrivée.

Comme convenu au téléphone, on attend le simsar devant le Fridays sur la rue du Nil. Evidemment, lui nous attendait à Zamalek devant le Marriott. Lire le reste de cette entrée »