Le marché va avec la prière, puisque c’est vendredi. Sous une halle en bordure de trottoir sont rassemblés les hommes à la prière, des vieux, des jeunes, et des passants qui circulent pour se frayer un chemin jusqu’au marché. Lire la suite »

La prière du vendredi. Moi je veux bien que ce soit une prière, une longue prière. Je veux bien. Mais si on ferme les yeux et qu’on écoute la voix amplifiée des imams, ça ressemble plutôt aux harangues d’une manifestation anti-quelque chose. C’est violent, souvent hargneux. Est-ce ainsi que l’on s’adresse à Dieu ? Lire la suite »