Je m’étais munie de mon maillot de bain une pièce bien couvrant et d’un peignoir, pensant trouver les plages peuplées de femmes méduses faisant flotter leurs voiles ou de sombres statues cuisant stoïquement sur des chaises de plastique blanc. Mais pendant le Ramadan les musulmans avaient fui la côte, laissant la place à des familles entières de coptes venus du Caire et d’Alexandrie. Les bains de mer attisent la soif. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

On l’appelle en arabe la « mer blanche du milieu » البحر الأبيض المتوسط et je ne savais pas pourquoi avant l’été dernier. Nous étions hébergées dans un de ces « resorts » qui colonisent le littoral, interdisant tout accès non autorisé à la plage. Après avoir nagé dans l’une des immenses piscines désertes qui jalonnent les pâtés d’immeubles à trois ou quatre étages, on décide de marcher jusqu’à la mer. Caillebotis et parasols pliés, ambiance fin de vacances. La mer est turquoise et blanc crème. Lire le reste de cette entrée »